Le corps parle par soi-même. Celui s’exprime et raconte à chaque moment c’est qu’il a fait, ce qu’il adore ou déteste. Ce qu’on veux dire.

Le corps, c’est juste la matérialisation de vos idées, désirs, passe et présent dans le monde matériel.

Maintenant, vos jambes peuvent dire si vous êtes en train de chercher un amour, sexe, lier amitié etc. Elles disent si vous êtes fâchée/ fâché; heureuse/ heureux; amical /amicale ; féminine /masculin ; diplomatique ou agressif.

Mais sur tout, elles montrent votre disposition en face de quelqu’un ou de vous-même devant un miroir.

Regardez-vous.

D’abord les jambes, sont l’union de votre sexualité.

Leur position détermine c’est que vous voulez dire selon la forme que vos hanches prennent par la position de vos jambes.

Ensuite, les genoux parlent de votre prédisposition en face de votre interlocuteur. Si elles le signalent, on peut dire que vous êtes maintenant d’accord avec ses idées. Mais, si elles signalent dans autre direction; même sans dire rien, vous répondez subtilement que vous n’êtes pas d’accord.

Si vous êtes assise, parmi des amis, et vous n’êtes pas en face de votre amoureux/ amoureuse, avec les jambes croisés dans sa direction… votre corps dit- « je parle avec eux mais me je suis avec toi ».

Tôt ou tard, chaque micro-mouvement capte l’attention de vos interlocuteurs, par se distinguer ou par l’accumulation de signaux.

Puis, les pieds réaffirment la position de votre corps, car ils s’accordent parfaitement avec lui.

Le mode de marcher montre l’état de votre santé, la culture et la prédisposition. Cependant, sa plupart est inconscient.

La manière de s’habiller dit ce que vous pensez de vous-même.

Par fois évident et parfois no, chaque fois on exprime toutes les expectatives dans le présent avec les vêtements choisis parmi une infinité de possibilités: pantalon collant, large, courte, sportif ; jean, ou jupe large, minijupe, jupe étroite, plissée, évasé ; short ou, robe. Noir, gris, bleu, rouge, à carreaux, à rayures, à fleurs. Chaussures ballerines, bottes, plateformes etc.

Il n’est faut pas parler pour se faire comprendre. A peine de ne dire rien, on dit toujours quelque chose. La non communication n’existe pas.

Fecha de publicación: 2014-02-02